Séjour au Costa Rica : quelques conseils importants pour le réussir

Costarica

Partager!

Choisir de voyager au Costa Rica, c’est une opportunité de faire de superbes découvertes naturelles. Eh oui, il ne faut pas oublier que cette contrée d’Amérique est une importante concentration de merveilles naturelles. Dans cette optique, sa visite ne s’improvise pas. En effet, il est nécessaire de bien vous organiser votre voyage avec l’autoradio sous système android avant de vous y rendre. Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques conseils importants pour un séjour d’exception au Costa Rica.

Partir au Costa Rica à la bonne période

Entre l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes, le Costa Rica connaît un climat tropical caractérisé par deux saisons bien distinctes : la saison sèche et la saison humide. S’étendant de décembre à avril, la saison sèche est marquée par des températures très agréables. Tandis que la saison humide se distingue par des températures acceptables. Se situant entre mai et novembre, cette période de pluies ne se traduit pas pour autant par des précipitations longues et abondantes. Il pleut toutefois pendant une à deux heures et principalement en fin d’après-midi.

Compte tenu de cela, il est envisageable de partir au Costa Rica tout au long de l’année. Cependant, si vous voulez en tirer profit pleinement, préférez la saison sèche pour voyager au Costa Rica. Lors de cette période, vous pourrez découvrir facilement la jungle de la côte des Caraïbes qui est souvent humide. À ce propos, il est conseillé de se faire toujours accompagner par un guide lors d’une aventure dans la jungle costaricaine. Pour réserver une excursion, il n’y a rien tel tel que de faire appel à un tour-opérateur spécialisé comme Costa Rica Prestiges Voyages.

Quel budget prévoir pour un voyage au Costa Rica ?

Ce n’est pas un hasard si le Costa Rica est surnommé « la Suisse de l’Amérique du Centre ». Sûrement, sa politique internationale et ses vallées couvertes de verdures y sont pour quelque chose. Toutefois, il y a encore une autre raison principale. Il s’agit du coût de la vie élevé par rapport aux pays voisins. Eh oui, le Costa Rica est une destination chère. Un budget d’environ 1 700 euros à 2 500 euros par personne est nécessaire pour un voyage d’une quinzaine de jours dans la contrée.

Néanmoins, il est possible de faire des économies. Dans ce cas, il faut éviter de visiter le Costa Rica durant la haute saison. Au cours de cette période, quasiment tout est cher (hébergement, restaurant, activité, etc.). Des réductions, parfois jusqu’à 50 % des prix proposés en haute saison, sont cependant offertes en basse saison. Celle-ci est donc à privilégier pour économiser sur le budget de voyage. Vous pouvez faire encore plus d’économies en réservant vos billets d’avion en comparant les meilleurs tarifs. Pour les savoir, vous n’avez pas besoin de passer par toutes les compagnies aériennes. Il suffit de consulter un site de comparateur de vols qui vous dévoilera les meilleures offres en quelques clics.

Autre idée : Consultez notre guide complet des 10 meilleurs sentiers de randonnée en France. Vous pouvez faire votre meilleur séjour en France proposé sur ce post.

Que voir absolument au Costa Rica ?

Le Costa Rica regorge de nombreux attraits plus époustouflants les uns que les autres. La plupart riment avec la nature. De quoi ravir les passionnés de faune et de flore. Parmi les lieux incontournables, on peut citer notamment :

Le parc national Manuel Antonio

Dernier parc national costaricain par la superficie, le parc national Manuel Antonio est pourtant le plus connu. Niché sur la côte Pacifique, il concentre une faune importante, dont des singes hurleurs, une grande variété d’oiseaux. Il abrite aussi de splendides plages propices à la relaxation. Ses belles étendues de sable sont bordées d’eaux turquoise transparentes idéales pour le snorkeling.

Le parc national Tortuguero

Célèbre pour ses sites de ponte de tortues, le parc national Tortuguero est situé sur la côte des Caraïbes. Pour y accéder, il n’y a que deux solutions, soit vous partez en bateau, soit vous prenez un avion. En effet, il n’y a pas de route pour parvenir au parc et encore moins au sein du parc. Le site est muni de canaux et de zones marécageuses. À cet égard, l’exploration du parc se fait en bateau et avec un guide. Il est aussi possible de le parcourir en kayak, mais cette option est plutôt dédiée aux plus sportifs.